Chargement

Le Motif

La lettre d’information

Actualités générales
 
Les champs suivis d’une astérisque (*) sont obligatoires.
Fermer la fenêtre

Piratage et destruction de valeur dans la culture

TERA Consultants vient de publier une étude, avec le soutien du Forum Avignon, sur la contribution économique des industries créatives à l’économie de l’UE qui saisit l’évolution des industries créatives entre 2008 et 2011 en termes d’emploi et de contribution de PIB.

Il s’agit d’une mise à jour d’un premier rapport publié en 2010 et soutenu par BASCAP (Business Action to Stop Counterfeiting and Piracy). Cette étude, même si elle confirme l’importance du secteur créatif pour l’Europe, qui représente 6,8% du PIB européen (environ 860 Md d’euros) et 6,5% de l’emploi en Europe (environ 14 millions d’emplois), met en évidence l’évolution défavorable des industries culturelles et créatives en terme d’emploi et de valeur ajoutée au PIB de l’Europe :

- avec une perte de 400 000 emplois équivalents plein temps sur la période et une stagnation de la valeur ajoutée.

- et particulièrement une destruction de valeur de l’ordre de 20 milliards d’euros et de 200 000 emplois dans les cinq grands pays qui constituent le cœur de l’économie créative en Europe : Royaume Uni, Allemagne, France, Italie et Espagne.

Cette étude met également en évidence l’évolution comparée du secteur créatif avec l’économie en général et le secteur des services en Europe.
Elle apporte un éclairage sur les causes possibles de cette évolution à un moment où la nouvelle Commission européenne a placé le numérique au coeur de stratégie définie pour créer de la croissance et de l’emploi en Europe.

A télécharger le rapport complet

< Retour