Chargement

Le Motif

La lettre d’information

Actualités
 
Les champs suivis d’une astérisque (*) sont obligatoires.
Fermer la fenêtre

Les relations se crispent entre auteurs et éditeurs

Selon le baromètre de la Scam publié à l’occasion du Salon du livre, les conflits portent sur l’exploitation commerciale et la promotion des livres jugées insuffisantes par les auteurs. Revue de détail ...

 

1145 écrivains représentant tous les secteurs de l’édition ont accepté de répondre à l’enquête annuelle diligentée par la Scam avec le soutien de la SGDL. Les auteurs sont plus critiques en 2012 à l’égard de leurs éditeurs. 61% des auteurs se déclarent satisfaits contre 71% en 2011. Au cours de la vie du livre, les relations se crispent sur deux points : l’exploitation du titre et la promotion.

Côté rémunération, 60% des auteurs touchent moins de 10% de droits. Les montants des à-valoir sont en baisse : 40% sont compris dans la fourchette entre 1500 et 3000 euros.

L’absence de reddition des comptes est aussi largement constatée alors que c’est une obligation juridique. S’agissant des traductions, adaptations ou du pilon, les auteurs ne sont pas toujours informés par leur éditeur.

Lire l’enquête de la Scam

 

< Retour