Chargement

Le Motif

La lettre d’information

Actualités
 
Les champs suivis d’une astérisque (*) sont obligatoires.
Fermer la fenêtre

Le piratage : nouvel état des lieux

A la demande de l’Hadopi, le cabinet Idate a analysé l’écosystème global des sites de streaming et de téléchargement direct de contenus illicites (vidéos et musique). Le rapport évalue le marché total de la consommation sur un an de 51 à 72,5 millions d’euros en France.

Cette étude demandée par l’Hadopi suit l’évolution des acteurs entre fin 2011 et  février 2012. Elle observe l’apparition de nouveaux leaders dans le domaine du streaming et un paysage est en forte recomposition depuis la fermeture de MegaUpload en début d’année avec de nouveaux entrants et de nouveaux usages.

L’étude rendue en mars 2012 propose aussi une évaluation du marché en jeu. " Au final, le marché total de la consommation de services et sites de contenus en streaming et téléchargement direct (hors P2P), dans le périmètre de l’étude, sur un an glissant de contenus vidéos et musiques est donc de l’ordre de 51 à 72,5 millions d’euros en France." Le streaming en constitue la part la plus importante.

Par ailleurs, la vidéo est plus touchée que la musique.

"Le marché global de la consommation de contenu communément admis comme diffusés sans accord des ayants droit (comme défini au début de l’étude, ie notamment hors P2P et newsgroups) représente donc près d’un tiers du marché légal. Si l’on ne tenait compte que de la vidéo (très majoritaire dans la valeur des sites étudiés mais minoritaire dans la valeur des sites licites en 2010), les marchés des contenus licites et illicites seraient presque de la même taille."

Lire l’étude de l’Idate (mars 2012)

< Retour