Chargement

Le Motif

La lettre d’information

Actualités
 
Les champs suivis d’une astérisque (*) sont obligatoires.
Fermer la fenêtre

Dépôt légal

La Bibliothèque nationale de France publie la 3ème édition de l’Observatoire du dépôt légal : reflet de l’édition contemporaine, synthèse et statistiques annuelles sur l’édition en France.

De très nombreux petits déposants, très peu de très gros

Le dépôt légal des livres imprimés présente deux caractéristiques majeures: la masse et la diversité, et permet d’observer un certain nombre de tendances.
En 2013, ce sont 74 818 livres qui ont été enregistrés, soit près de 4% de plus qu’en 2012. Ces chiffres reflètent l’ampleur de la production, alors même que, pour des raisons de traitement interne à la BnF, un certain nombre de « livres » ne sont pas comptabilisés dans cette filière mais sont traités comme des périodiques (des volumes à parution annuelle), en documents multimédia (dès qu’ils sont accompagnés d’un support audiovisuel), en documents cartographiques (atlas ou guides de randonnée), en partitions musicales, en documents d’imagerie ou en « recueil » (des documents pédagogiques ou des agendas, par exemple).
Comme en 2012, le tirage médian est de 1 500 exemplaires, en baisse par rapport à 2011 (1 700), 2010 (1 800) et 2009 (2 000). Précisons que seul le tirage initial est connu de la BnF, et non les chiffres de retirage ou de réimpression à l’identique.
Le nombre de déposants actifs, c’est-à-dire de déposants qui font au moins un dépôt dans l’année, augmente également avec 7 660 déposants en 2013, pour 7 289 déposants en 2012 et pour 7 206 en 2011. Comme les années précédentes le nombre de nouveaux déposants, qui font pour la première fois un dépôt au cours de l’année, est important. En 2013, on relève 2 584 primo-déposants, soit plus du tiers des déposants.

Géographie du dépôt légal

< Retour